L’évidence d’un parfum possède une conviction irrésistible, elle pénètre en nous comme dans nos poumons l’air que nous respirons, elle nous emplit, nous emplit complètement, il n’y a pas moyen de se défendre contre elle. – Le parfum; Patrick Süskind

Si pour vous se parfumer est un geste anodin, il faut savoir qu’au contraire c’est un art, presque une science.

I. Le parfumage : une pratique ancestrale

C’est à l’Antiquité que l’utilisation des matières premières parfumées fait son apparition. A l’époque elles étaient utilisées brutes, que ce soit des fleurs, des plantes aromatiques ou encore des résines.

Le mot « parfum » trouve son origine dans la langue latine et signifie littéralement « par la fumée ».

Symbole de beauté et de puissance dans l’Egypte et la Grèce anciennes, le parfum permettait aux souverains de se démarquer du peuple.

antiquite-egypte-parfum-cleopatre

Cléopâtre transforma ce geste en rituel de beauté. Elle affectionnait tout particulièrement de se plonger dans des bains parfumés.

À la Renaissance, les premiers parfumeurs s’installèrent à Paris et la noblesse française commença à faire usage de gants parfumés. La corporation des gantiers parfumeurs français vit le jour en 1656.

Le parfumage traversa les époques et s’est fait une place de choix dans les routines beauté mondiale.

Cependant c’est en France que vous trouverez la capitale mondiale du parfum. Grasse, petite ville du sud de la France, est réputée pour ses champs de roses, de jasmins ou encore de mimosas. Ancien berceau de la tannerie, elle est encore aujourd’hui citée en exemple pour ses techniques d’extraction de fleurs (découvrez ici notre article sur la rose et ses techniques d’extraction)

II. Petits conseils pour bien se parfumer

Se parfumer est un geste sensuel qui demande des techniques particulières. Mais avant de se parfumer, il faut d’abord trouver son parfum idéal. Celui qui nous rappelle des émotions, des souvenirs.

1. Le choix du parfum n’est pas une étape à prendre à la légère. Lors de votre visite en parfumerie, commencez par vaporiser le parfum sur une mouillette et laissez le évoluer 5-10min (le mieux est de sortir de la boutique pour ne pas avoir d’autres pollutions olfactives). Si après ce temps le rendu vous plait, vaporisez-le sur l’intérieur de votre poignet et laissez à nouveau évoluer mais cette fois-ci quelques heures. En fonction du pH de votre peau, son taux de lipides, votre température et d’autres facteurs les notes seront différentes.

2. L’épiderme est l’endroit le plus adéquat pour sublimer une fragrance. Votre peau est le meilleur support pour faire ressortir toutes les facettes d’un parfum. Les points de pulsation, autrement dit les points chauds du corps sont parfaits : le cou, la nuque, les poignets, derrière les oreilles ou encore le décolleté.

3. Les articulations sont des endroits stratégiques. Elles permettent, à chaque mouvement, de dégager une subtile odeur. Vous pouvez également parfumer vos cheveux mais allez y avec modération car le parfum, contenant de l’alcool pourrait dessécher vos cheveux.

4. Créez un nuage olfactif. Pulvérisez la fragrance devant vous et plongez vous dans le nuage formé pour un parfumage tout en subtilité.

5. Les vêtements comme alternatif à la peau. Vous souhaitez peut-être ne pas appliquer de parfum sur votre peau (en été par exemple il est déconseillé de s’exposer au soleil avec une peau parfumée). Vous pouvez alors appliquer votre parfum directement sur vos vêtements. Cependant, les notes ne ressortiront pas de la même manière en fonction de la matière textile sur laquelle vous l’appliquez. Les fibres synthétiques telles que le polyamide ou la viscose ne retranscrivent pas les notes aromatiques correctement. Alors que les fibres naturelles comme la laine ou le coton sublimeront toutes les notes. Attention tout de même car certaines matières comme la soie supportent assez mal le parfum.

6. Je ne sens plus mon parfum ! Il arrive parfois que vous ne sentiez plus votre parfum. C’est du à la zone où vous l’appliqué. Si le parfum est appliqué sur le plexus solaire (sur le haut de votre cage thoracique) vous allez saturer votre nez et donc ne plus sentir votre parfum. Pour le sentir à nouveau il vous suffit juste de changer de gestuelle et de l’appliquer sur les zones citées juste avant.

final-02
final-03
final-04
final-05

III.  Parfumer son intérieur

Les parfums d’intérieur se sont fait une place dans nos habitations. Chez Quintessence, nous avons développé une brume d’oreiller douce et délicat qui vous plongera dans les bras de Morphée.

Le néroli et le musc vous berceront tendrement tandis que le poivre et le bois de cèdre vous feront voyager au pays des rêves.

Conseils d’utilisation : 15min avant de déposer votre tête sur l’oreiller et de vous évaporer dans les songes, vaporisez 2 sprays de notre Voyage Nocturne à 20cm de vos draps et laissez vous guider au pays imaginaire.

Pour aller plus loin

°Découvrez ou redécouvrez le roman « Le Parfum » de Patrick Süskind. Suivez son héros au sens olfactif incroyable Jean-Baptiste Grenouille, dans la France du XVIIIème siècle.

°Suivez ici les conseils d’E=M6 pour savoir comment bien se parfumer et comment faire tenir un parfum

°Partez sur les routes au côté de Fred & Jamy à la découverte des producteurs de fleurs, des fabricants de matières premières et des parfumeurs